Accueil > A l’Assemblée > SITUATION EN CENTRE AFRIQUE

SITUATION EN CENTRE AFRIQUE

fontsizeup fontsizedown

Ce 10 décembre, nous avons débattu à l’Assemblée de la situation dans ce pays. La France a été mandatée par une résolution de l’ONU du 4 décembre. Notre intervention avait été demandée tant par l’Union Africaine le 13 novembre que par les autorités de transition de Centre Afrique.

Nos 1600 militaires seront appuyées par les 2400 militaires de la force inter étatique africaine, la MISCA. A terme les effectifs de la MISCA seront portés à 6000 soldats. L’Europe a mis en place un pont aérien entre Douala (Cameroun) et Bangui, capitale de la Centrafrique. Elle versera 50 millions d’Euros et les Etats Unis 40 millions de Dollars.

Le but de cette opération SANGARIS est d’abord de mettre fin aux massacres horribles qui se déroulent dans ce pays déchiré. Ensuite, devra être trouvée une solution politique démocratique afin de garantir à la Centrafrique la paix et le développement.

C’est pour cet objectif que deux de nos soldats ont donné leur vie ce mardi 10 décembre. L’Assemblée leur a rendu hommage d’abord par une minute de silence, ensuite indirectement, en soutenant à une très large majorité l’intervention de rétablissement de la paix en Centrafrique.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?