Accueil > A l’Assemblée > Retour des questions au gouvernement de ce jour

Retour des questions au gouvernement de ce jour

fontsizeup fontsizedown

ENLÈVEMENT D’UNE FRANÇAISE, Mme THÉRÈSE PRIEST, EN CENTRE AFRIQUE.
Cette ancienne éducatrice spécialisée a créé une ONG. Avec le médecin de sa ville, elle réalisait une campagne de vaccination. Elle a été enlevée le lundi 19 janvier à Bangui, en Centre Afrique, à la veille de son retour en France. Le ministre des Affaires Étrangères, Laurent Fabius a indiqué que tant l’évêque de Bangui, que notre ambassadeur en Centre Afrique essayaient d’entrer en contact avec les ravisseurs, vraisemblablement des milices anti balaka.

LUTTE ANTI TERRORISME
Les moyens du service de renseignements seront renforcés. 500 policiers par an ont été recrutés depuis 2012 pour compenser les pertes de 13 000 emplois subis sous le quinquennat de N. Sarkozy. Le coopération police justice a été parfaite lors des assassinats du 7 au 9 janvier. Enfin la loi anti terrorisme votée en novembre 2014 permet l’interdiction de sortie du territoire et la fermeture des sites Internet.

RENFORCEMENT DE LA LUTTE ANTI RACISTE ET ANTI TERRORISTE.
La ministre de la justice a demandé aux procureurs de poursuivre fermement les actes d’apologie du terrorisme. 117 enquêtes ont été ouvertes débouchant sur 77 condamnations en comparution immédiate, 22 convocation devant le Tribunal correctionnel. 33 enquêtes sur les dégradations de lieux de culte sont en cours. Par ailleurs deux modifications de la loi sont prévues : tout d’abord la création d’une cause d’aggravation générale de racisme et la réintégration dans le code pénal des délits de diffamation et d’injures pour faciliter les poursuites.

LOI MACRON
Ouvrir les professions réglementées, ouvrir des lignes d’autocar, réformer les prud’hommes, augmenter le pouvoir de l’autorité de la concurrence, forcer à la cession d’entreprise les actionnaires défaillants....permettront des progrès à la fois économiques et sociaux.

LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME.
En France, Tracfin a vu ses pouvoirs renforcés. Les ministres des Finances européens réunis le 26/1 examineront la coopération entre tous les États.

L’APRÈS 11 JANVIER
Lucidité tout d’abord sur le haut niveau de la menace. Soutien aux services de renseignements et de police. Lucidité sur les fractures de notre société. Lutte pour la laïcité et l’égalité hommes-femmes. Patience et ténacité pour réformer l’école et rénover des quartiers qui se sentent aujourd’hui abandonnés et qui souvent le sont. Lucidité et rigueur sur la restauration de l’autorité de l’Etat, sur l’équilibre entre les droits et les devoirs. Responsabilité sur les mots employés dans le débat politique et démocratique pour se hisser au niveau que nécessité la crise de confiance qui frappe notre société et nos institutions.

BUDGET DE LA DÉFENSE.
10 000 soldats ont été déployés dans le pays après les assassinats des 7 et 9 janvier. Le Président de la République a demandé au ministre de présenter un plan pour revoir la réduction du budget de la défense.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?