Accueil > Tribunes libres > COLLOQUE DE L’ANJAP SUR LA SURPOPULATION CARCÉRALE.

COLLOQUE DE L’ANJAP SUR LA SURPOPULATION CARCÉRALE.

fontsizeup fontsizedown

Le 4 avril l’association nationale des juges d’application des peines a tenu au palais de justice de Paris un colloque sur la question de la surpopulation carcérale. J’ai participé à cette rencontre et j’y ai présenté les réponses que la réforme pénale peut apporter à ce problème.

En effet la suppression de mesure automatique telle que les peines plancher ou encore la révocation automatique du sursis simple permettrait de diminuer la population carcérale de plusieurs milliers de détenus. Si on ajoute la construction de près de 5000 places de prison qui sont prévues pour être livrées en 2017, on peut espérer une diminution de cette surpopulation carcérale et par la espérer faire de l’emprisonnement le temps le plus utile possible à la réinsertion des condamnés.

Par ailleurs j’ai pu apprendre, lors d’un intéressant rappel historique que de 1900 à 1940 la France n’avait jamais connu de surpopulation dans ses prisons grâce, ou à cause du transfert d’une partie des détenus vers la Guyane. Un directeur d’administration pénitentiaire a livré les méthodes de calcul du coût d’une journée de détention. Évidemment le coût varie beaucoup selon le type d’établissement. Il s’établit en moyenne à 96,77 € pour les 24,7 millions de journées de détention qu’a connu l’année 2012.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?