Accueil > A l’Assemblée > OGM : L’UMP et le Nouveau Centre sont passés en force

OGM : L’UMP et le Nouveau Centre sont passés en force

fontsizeup fontsizedown

Après un parcours pour le moins tumultueux, le texte de loi du gouvernement sur les OGM a été adopté par les députés UMP et Nouveau Centre hier soir à l’Assemblée Nationale.

Le vote contre en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale, notre motion référendaire demandant à ce que ce texte soit soumis à référendum, n’ont pas suffit à faire évoluer la position de la majorité.

Nous sommes favorables aux biotechnologies, à condition que leur usage soit strictement encadré. Ce n’est pas le cas. Avec ce texte, on aboutit à une cote mal taillée : il est ainsi rédigé que personne ne s’y retrouve et que personne n’est rassuré. Là où il aurait fallu de l’audace, on trouve un trompe-l’œil, des compromis et de la duplicité.

Le groupe socialiste soutient la recherche sur les biotechnologies, y compris en plein champ, mais dans des conditions rigoureusement définies. Or elles ne le sont pas.

Entre autres aberrations, je souhaite évoquer la définition du "sans OGM", qui n’est pas la même à l’article premier et à l’article 5 ! L’article premier dispose qu’un décret fixera un seuil qui, théoriquement, n’est pas le seuil d’étiquetage de 0,9% ; dans l’article 5, on retrouve le seuil de 0,9% pour indemniser le préjudice subi par les agriculteurs contaminé.

Ces éléments, et d’autres que nous avons longuement exposés ces dernières semaines, nous ont conduit à voter contre ce texte.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?