Accueil > Le Sud-Loire avance > La Poste : Qualité de service et participation au tissu social (...)

La Poste : Qualité de service et participation au tissu social !

fontsizeup fontsizedown

Le 9 septembre je me suis rendu à la Poste de Saint Sébastien pour suivre le travail quotidien d’un facteur dans une des postes de la circonscription. Je voulais mesurer la qualité d’un service public et comprendre au plus près le travail des employés de la Poste à l’heure où l’on annonce une modification du statut et la fin du monopole du courrier.

6 H 30 : c’est l’arrivée du courrier.

Les 19 facteurs de la Poste de Saint Sébastien s’activent déjà. Le courrier arrive dans des petites caisses. Il est déjà trié par la machine, tournée par tournée. De plus, la machine le met dans l’ordre des rues sollicitées par le facteur. Ce que la machine n’a pas pu trier est alors trié collectivement à la Poste et réparti entre chaque facteur. Ce premier travail fait, chacun s’active devant des casiers où il organise sa propre tournée.

8 H 30 : le tri, rue par rue, numéro par numéro est effectué. Le facteur que j’accompagne a tout rangé dans sa sacoche. Je le suis sur un vélo de la Poste et j’ai pris en charge un petit paquet de courrier pour l’aider. Les autres paquets sont portés par une voiture qui les dépose dans des coffres situés dans les rues de la tournée de façon à éviter de trop charger le vélo. La tournée commence par ce que la Poste appelle un « haut le pied », c’est-à-dire par le trajet entre le bureau de poste et le début de la distribution. Durant ce trajet aucun courrier n’est distribué, nous nous contentons de traverser le secteur attribué à d’autres facteurs.

Ensuite, j’ai pu admirer la dextérité du facteur et mesurer combien ce service était un service de qualité, combien les usagers l’attendent, combien le facteur rend des services divers depuis les recommandés jusqu’aux courriers réexpédiés, jusqu’aux commandes de timbres qu’il prend en passant, il s’agit là d’un service à domicile de grande qualité.

A l’heure où va s’ouvrir la discussion sur la modification du statut de la Poste, à l’heure où celle-ci expose son intention d’investir à l’international, à l’heure où l’on parle d’ouverture du capital, cette expérience, au plus près du quotidien, du terrain est des plus importantes.

J’ai pu mesurer que la Poste est un service public de grande qualité qui mérite toutes les attentions. Si des évolutions de statut, d’organisation sont possibles, en revanche doivent être préservées à la fois la qualité du service et la qualité humaine de cette organisation.

Les débats parlementaires qui vont avoir lieu dans le courant de l’année nous permettrons de revenir sur ce sujet et de défendre l’essentiel : le service public et la protection des agents.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?