Accueil > A l’Assemblée > FACE À LA CRISE : acte 4 NOS RÉSERVES SONT DÉJÀ VÉRIFIÉES

FACE À LA CRISE : acte 4 NOS RÉSERVES SONT DÉJÀ VÉRIFIÉES

fontsizeup fontsizedown

Nous avons dû encaisser les invectives du Président du Groupe UMP à l’Assemblée Nationale mardi, lors du débat sur le projet de loi de rectification budgétaire, comprenant en son article 6 les dispositions de sauvetage des banques.

Nos réserves exprimées pas plus tard qu’il y a 48 heures, indiquant que nous nous inquiétions de ce que ce plan ne prévoyait rien pour l’économie réelle, pour les entreprises, pour l’emploi, et donc pour faire face plus globalement à la récession qui vient, nos réserves donc trouvent un écho chez les acteurs économiques eux-mêmes qui s’inquiètent de plus en plus de cette situation.

Même la bourse, lieu d’argent s’il en est, est bien plus inquiète par cette crise économique qui monte, qu’elle n’est rassurée par le plan du gouvernement.

Notre abstention, qui exprimait notre jugement quant à l’insuffisance de ce plan, est déjà confirmée par les faits.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?