Accueil > Tribunes libres > DE L’AIR

DE L’AIR

fontsizeup fontsizedown

Mme Isabelle PREVOST-DESPREZ est magistrate à Nanterre. Présidente du tribunal correctionnel, elle avait enquêté sur un des aspects de l’affaire BETTENCOURT avant d’en être dessaisie au profit du tribunal de BORDEAUX. Dans un livre écrit par deux journalistes du Monde, (Gérard DAVET et Fabrice LHOMME : Sarko m’a tuer, éditions Stock), elle rapporte que des témoins auraient dit, en dehors de tout procès verbal officiel, avoir vu des remises d’espèces de la part de la famille BETTENCOURT, à Nicolas SARKOZY avant l’élection présidentielle de 2007.Elle fait également état de pressions de la part du procureur de la République. Les services du Président de la République ont démenti ces accusations.

J’ignore totalement si ces accusations sont vraies. En revanche, je sais trois choses :

Tout d’abord, si un juge d’instruction, juge indépendant, avait été nommé dès le début, comme les députés socialistes l’ont demandé à plusieurs reprises à l’assemblée, ces accusations auraient pu être vérifiées et la vérité mise à jour.

Ensuite, les magistrats bordelais désormais chargés de l’instruction doivent être saisis, d’une façon ou d’une autre de ces accusations et enquêter.

Enfin le statut des procureurs doit être modifié pour les mettre à l’abri des pressions dans les dossiers sensibles et les rendre insoupçonnables. Il faut nous doter d’une justice indépendante.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?